Bird’s Scale – L’histoire de notre rencontre


Voilà ce qui arrive quand 3 fous se rencontrent !

Les réseaux sociaux, ça sert aussi à ça. A se rencontrer, à partager, à créer. Et c’est ce que nous avons fait ! 

Voilà un aperçu de ce que je vis, de ce qu’il est possible de faire avec du partage et, entre autres, grâce aux réseaux sociaux.

Comment ​ça a commencé ?

C'est ​après la visualisation d'une de mes vidéos sur ma page Facebook, où l'on me voit décoller du toit de l’église de mon village, que Guillaume - venu tout droit de Belgique - décide de me contacter. À ce moment là, je me situe non-loin de St Brieuc.

Le premier contact fut simple. Il m'a dit : "Hey, j'adore ce que tu fais ! J'avais eu la même idée à l'époque, sauf que je voulais faire "le tour de France vu du ciel" en passant de drop zone en drop zone ( j'ai d'abord commencé par la chute avant de me mettre à voler :p )."

Evidemment j'ai de suite dit oui. Au début nous devions simplement nous retrouver sur la route, puis nous avons eu l'opportunité de loger un temps dans un chalet des Alpes qu'un membre de sa famille nous a gracieusement prêté. De simple petite rencontre, nous sommes passés à un gros projet vidéo. Ça ne s'arrête pas là, entre-temps il en a parlé à son amie Albane qui étudie en Ecosse. Passionnée par la photographie et le cinéma, elle a décide alors de se joindre à nous, ce qui amène le deuxième coup de chance obscène :  les parents d'Albane sont prêts à nous prêter leur chalet à Méribel, une aubaine si la météo tourne au cauchemar à Pra Loup (lieu de tournage initialement prévu).

< Beau gosse célibataire recherche jeune dem... Sa copine va me tuer XD

Deux mois nous séparent alors du début du tournage, et pendant ce temps Guillaume prépare notre rencontre depuis sa chambre d'étudiant.

Il essaie de trouver des solutions pour les différents plans que nous prévoyons de faire. Il conçoit les plans d'une caméra suiveuse pour nous permettre de varier nos prises de vue. Nous ​utiliserons finalement un prototype semblable à sa création, prototype que je ​qualifierais de "​plutôt satisfaisant". 

Albane et lui organisent leur venue dans les Alpes. De mon coté, je suis toujours sur la route et passe de rencontre en rencontre. La venue de mon fr​ère Ronan depuis les USA me fait rentrer pour passer la période de Noël chez mes parents. Une ​pause qui me permettra de faire bien ​progresser l’association Au fil du vent.

Les sponsors 

Nous avons vite dû faire​ face à une évidence : Albane et Guillaume sont étudiants et n'ont qu'une semaine devant eux (oui, il y en a qui ont une vraie vie ^^ ), et il est clair que nous nous devons d’être efficaces avec le peu de moyens que nous avons. Que ce soit sur le plan financier comme sur le plan matériel, nous n'avons pas le budget de pros. J'ai contacté Supair, pour qu'ils puissent prêter du matériel à Guillaume. 

Encore une fois, ils ont trop assuré ! Trois jour plus tard, Guillaume recevait tout son matos en Belgique.

Guillaume teste pour la première fois le matos de chez Supair.

​Les premiers vols sous une aile Supair pour Guillaume

​Les offices de tourisme n'ont pas voulu nous suivre, " Trop risqué " selon eux, donc macache ! Les remontées seront pour nous ^^ Mais ​heureusement, l’hospitalité nous sera offerte par Carole et Laurent, les parents d'Albane.

Vient donc la rencontre. Les discussions sont ​se succèdent, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Le rythme journalier que l'on s'impose m'épuise, mais voilà : le ski, le vol, le tournage, l'ambiance, tout est là et tout me plaît ! Et petit à petit, le lien de complicité, d'amitié se crée.

C'est pour nous, notre premiére soirée ensemble =)
C'est pour nous, notre premiére soirée ensemble =)

Après une semaine mouvementée place à la détente. 

La suite ? 

Nous sommes d'accord sur une chose. Ce n'est que le début. L'entente et la passion sont là, et tout peut encore s'améliorer. Le prochain objectif sera de vous donner la sensation de voler avec nous, vous donner envie de faire du parapente et - l'une des choses les plus importantes à nos yeux - vous faire rêver ! Certes, des moyens seront à mettre en place, c'est pourquoi nous somme preneurs de toute suggestion, toute aide, toute proposition. Un nouveau membre dans l’équipe, des moyens techniques, financiers, etc... Tout est bienvenu ! 

JAZ

Albane Buisson

Elle est folle, passionnée et elle a du sang-froid. Tu peux aussi la suivre sur ses différentes plateformes. 

Enter your text here...

Plus de photos prises lors du tournage, en haute qualité

Pour être le premier au ​courant du prochain article